L'approche IMAGO

L'approche IMAGO


L’approche Imago est résolument fondée sur le paradigme relationnel. L’« entre deux » est abordé positivement comme lieu de rencontre, de guérison et de croissance. C’est là que toute pratique, qu’elle soit thérapeutique ou de facilitation, s’enracine et porte ses fruits.

 

Dans le paradigme relationnel, ce ne sont plus ni l’individu ni le collectif qui occupent le centre, mais la relation. C’est « l’espace entre » cher au philosophe Martin Buber, qui constitue le noyau central. Ce ne sont plus l’individu ou le groupe qui sont les contenants, mais la relation elle-même en tant que lieu croissance créative.

 

Tout y est en mouvement, dans une oscillation entre des pôles jamais réduits l’un à l’autre ni simplement juxtaposés. Le monologue réactif ou le discours normatif font place au dialogue intentionnel. 

 

Selon le paradigme relationnel, le « salut » n’est plus ni dans l’autonomie ni dans l’appartenance mais dans la relation. L’impératif n’est plus ni d’être à tout prix distinct ni d'être conforme, mais d’être en relation. Dans cette perspective, il est coutume de dire que l’on est né dans la relation, que l’on est blessé dans la relation et que l’on se guérit dans la relation.


Avec l’approche Imago vous changez de paradigme : il n’y a plus de coupable à  chercher, ni de solutions à un problème à trouver. Il y a juste à apprendre à s’aimer et se laisser aimer dans nos différences.

Comment ça marche ?


Des protocoles de communication, simples et précis, offrent le cadre de sécurité indispensable pour prévenir la confusion et les dérapages au sein d'un conflit. Pourquoi ? Parce que le dialogue Imago ne donne pas la priorité au droit de rétorquer, ce qui est en général le cas dans dans nos différends. Il soutient, au contraire, une écoute et une compréhension du monde spécifique de chacun, et fait droit à la différence. Ce cadre de sécurité est déterminant. Lorsqu’il fait défaut nos systèmes de défense reprennent le dessus, toujours au détriment de la relation.

Pourquoi le nom IMAGO ?


A notre naissance, nous n’avons, pour construire notre connaissance de nous-même, des autres et du monde, d’autre recours que les relations avec notre proche entourage.Notre mère, notre père, parfois d’autres personnes qui ont veillé sur nous, y occupent une place privilégiée. Nous en gardons un souvenir profondément imprimé en nous. Il nous accompagne tout au long de la vie. On peut se le représenter sous la forme d’une image intériorisée comportant l’ensemble des traits caractérisant les personnes qui ont pris soin de nous dans notre enfance. Cette image est faite aussi du souvenir des sensations et émotions agréables et désagréables, plaisantes et douloureuses, liées à ces interactions.

 

Le terme « Imago » (du latin : image) a été utilisé par C.-G. Jung pour désigner la réalité des images parentales agissant dans notre inconscient.

 

Les Fondateurs


La thérapie relationnelle Imago a été développée aux USA dans les années 80 par Harville Hendrix Ph.D. et Helen LaKelly Hunt Ph.D.

Ils sont les fondateurs d’une association à but non lucratif destinée à promouvoir l’approche Imago : '’Imago Relationships International (IRI).’’

Leurs livres traduits en français: "Le couple, mode d'emploi", "La Vie de Couple", "Le Guide des Parents".

Imago en Europe


Imago Belgique

www.imago-belgique.be


Imago Suisse

www.imago-suisse.ch


Imago France

www.imago-france.fr 


© Association IMAGO Belgique